Les gardiens silencieux

Martine Cyr

Des heures, des journées et des années d’observation en solitaire ont permis la création de ce journal de bord qui dépeint, avec humour, poésie et une très grande sensibilité, un monde si près de nous, mais que l’on connaît si peu. En une série de tableaux, Martine Cyr nous entraîne dans l’univers fascinant des grands marécages et nous invite à y observer la vie et la mort à travers une biodiversité des plus surprenantes.

Je plane dans ce décor extatique, au comble du bonheur et presque fondue dans mon nid de mousse quand, tout à coup, je sursaute et sors de ma bulle. Une superbe loutre a fait surface hors de l’eau à moins d’un mètre de moi. Wow ! Surprises autant l’une que l’autre, nous nous regardons, je dirais, à pleines pupilles. Le temps de réaliser la distance qui nous sépare, elle replonge comme une flèche, tranchant l’eau sans éclaboussure. – Martine Cyr

Caractéristiques

Parution : Juillet 2017
Dimensions : 5.95 x 8.85 pouces
Nombre de pages : 204 pages
ISBN : 978-2-9816003-1-8
Prix de vente : 29,95 $
Genre : Récit philosophique
Public cible : Adolescents, Adultes
Thèmes : Protection de l’environnement, observation de la nature, écologie.

Extrait de la préface

« Explorer d’un pas curieux, porter attention aux plus petits détails, c’est le secret pour capter des moments magiques, et courir la chance d’apercevoir un animal furtif qui nous aurait échappé en précipitant nos gestes. Martine dépeint en mots son environnement comme des esquisses sur ses toiles à l’aide d’une palette de couleurs pleine de nuances, comme l’âme des êtres humains… »
– Mario Cyr, explorateur et cinéaste des fonds marins.

Extrait de la chronique livre de Daniel Giguère, Accès-Le journal des Pays-d’en-Haut, 9 août 2017

« L’écriture de Martine est délicieusement rafraîchissante. Les mots explosent d’odeurs et de couleurs. Bien qu’elle parsème ici et là son journal d’observations et de réflexions sur ces lieux souvent mal aimés, il n’y a chez elle aucune morale. Plutôt l’envie de nous partager son bonheur, lequel est contagieux tandis qu’elle nous fait connaître, souvent avec humour, ce monde dont on ignore un peu l’utilité, sinon celle d’être de gigantesques pouponnières à moustiques. […] On se surprend à tourner les pages et prendre plaisir à cette poésie toute simple et dont elle a le secret. »

À PROPOS DE L’AUTEURE, MARTINE CYR

Artiste multidisciplinaire originaire des Îles de la Madeleine, Martine Cyr vit dans les Laurentides. Depuis 2013, elle est totalement dévouée à son grand projet : mettre en lumière ces espaces méconnus que sont les grands marécages.Peu à peu, une oeuvre commence à voir le jour. Des photos et des vidéos prises aux endroits visités authentifient les scènes animalières dont elle est l’unique témoin. Douze toiles illustrent les douze mois de l’année sur lesquels se déroule son récit. Les gardiens silencieux se veut un compagnon pour les conférences et expositions qu’elle donne à travers la province.

www.martinecyr.com