Bienvenue aux éditions du Grand Élan

Petits bijoux prêts-à-savourer...
À propos...

Les éditions du Grand Élan ont été créées dans les Laurentides en 2017 lors de la publication d’un premier livre dédié à la beauté et la fragilité des grands marécages, écrit et illustré par l’artiste valdavidoise Martine Cyr. Suivront la publication d’un roman de voyage et d’un ouvrage de réflection spirituelle.

Depuis, la mission de Grand Élan s’est précisée. Elle consiste principalement à offrir aux petits et grands lecteurs des albums illustrés qui leur révèlent leur histoire, leur inspirent l’amour de la nature et les familiarisent avec la richesse du patrimoine des peuples autochtones du Québec, tels leur langues, leur coutumes et leur réalités.

En publiant des albums comportant des aspects ludiques mais également très pédagogiques, Grand Élan participe à la transmission de notre patrimoine historique, contribue à susciter l’engagement envers la protection de l’environnement et favorise la création d’un pont avec les premiers peuples qui en sont les gardiens.

Pour en savoir plus sur les projets Jeunes créateurs d’ici et la collection “Histoires de notre village” dans laquelle des jeunes Autochtones deviennent auteurs et illustrateurs, je vous invite à visionner l’édition du 21 juin 2022 de l’émission «Accès Local»  avec Antoine Laliberté à TVBL (Télévision des Basses-Laurentides).

Notre entrevue commence à la 11e minute. Bon visionnement!

Pour en savoir plus sur les premières années de Grand Élan, je vous invite à visionner cette capsule vidéo tirée de l’émission «Rendez-vous» du 23 novembre 2018 sur Nous.tv Laurentides!

Au sujet du Mont Grand Élan
Le Mont Grand Élan, vu de Sainte-Adèle. Photo Frank Scofield circa 1955

Dans les années 1940 et 1950, une station de ski a été mise en opération sur le flanc nord-ouest de la montagne, dans le secteur Mont-Rolland à Sainte-Adèle. Elle s’appelait au départ Mont Philipp ou Philipp Hill, pour prendre le nom de Grand Élan autour de l’année 1945. Ce centre de ski était le deuxième plus haut des Laurentides : 1065 pieds de dénivelé avec deux remontes pentes bout à bout, alors que la chaise de Tremblant faisait 1300 pieds ; c’était un lieu très populaire, le nom était connu. Après sa fermeture à la fin des années 50, le nom est demeuré et a été officialisé en 1985 ; Phil est passé aux oubliettes. L’appellation Grand Élan vient probablement de son dénivelé exceptionnel.

Merci à Pierre Dumas pour les détails historiques au sujet du Grand Élan!

Lise Tremblay Thaychi

Peintre de la lumière

Ce livre d’art illustre une période, quelques années de création, la
cristallisation dans la matière de l’oeuvre de Lise Tremblay THAYCHI.
Les toiles, explosion de couleurs, de lumière et de formes, nous
entrainent dans un monde au-delà de la matière.

Pour en savoir plusPour en savoir plus

Les gardiens silencieux

Martine Cyr

Des heures, des journées et des années d’observation en solitaire ont permis la création de ce journal de bord qui dépeint, avec humour, poésie et une très grande sensibilité, un monde si près de nous, mais que l’on connaît si peu…

Pour en savoir plusPour en savoir plus

Les gardiens silencieux

Martine Cyr

Des heures, des journées et des années d’observation en solitaire ont permis la création de ce journal de bord qui dépeint, avec humour, poésie et une très grande sensibilité, un monde si près de nous, mais que l’on connaît si peu…

Pour en savoir plusPour en savoir plus